L’âge et le montant de la retraite en images

A quel âge vais-je partir à la retraite ?

Quel sera le montant de ma retraite ?

Zoom sur 3 dispositifs

Améliorer le montant de votre retraite

La surcote

Aménager sa fin de carrière

La retraite progressive

Cumuler sa retraite et un emploi

Le cumul emploi retraite

L’âge de la retraite en 10 points clés

Vous pouvez partir à la retraite dès que vous atteignez votre « âge légal de départ » (voir question 2). Cependant, pour bénéficier d’une retraite à taux plein à l’âge légal, c’est-à-dire sans réduction de son montant, vous devez également réunir un certain nombre de trimestres, appelé « durée d’assurance ».

Si vous n’avez pas le nombre de trimestres nécessaire, vous pouvez partir mais le montant de votre retraite est réduit de manière définitive. On parle alors de décote.

Vous souhaitez en savoir plus ? Consultez notre animation A quel âge vais-je partir à la retraite ?

L’âge légal est l’âge minimum que vous devez avoir pour partir à la retraite. Il est de 62 ans pour les personnes nées à partir de 1955. Il varie entre 60 et 62 ans, pour les personnes nées avant 1955.
A compter de cet âge légal, vous pouvez obtenir votre retraite du régime général.

Exemple :
  • Pierre est né le 19/01/1954. L’âge légal de départ à la retraite pour les assurés nés en 1954 est de 61 ans et 7 mois. Pierre aura ses 61 ans et 7 mois le 19/08/2015. Il peut, s’il le souhaite, partir à la retraite à compter du 01/09/2015 (le point de départ est toujours fixé le 1er jour d’un mois).
  • Sylvie est née le 24/03/1955. L’âge légal de départ à la retraite pour les assurés nés en 1955 est de 62 ans. Sylvie aura ses 62 ans le 24/03/2017. Elle peut, si elle le souhaite, partir à la retraite à compter du 01/04/2017.
En savoir plus :

Pour partir à la retraite à taux plein, vous devez avoir acquis un nombre de trimestres minimal, tous régimes confondus. Ce nombre de trimestres (ou « durée d’assurance ») dépend de votre année de naissance. Il varie de 160 à 172 trimestres.
En revanche, il existe un âge auquel vous bénéficiez du taux plein même si vous n’avez pas le nombre de trimestres nécessaire. Cet âge du « taux plein automatique » est de 67 ans si vous êtes né à partir de 1955. Il varie entre 65 et 67 ans si vous êtes né entre 1951 et 1955.

Exemple :
  • Pierre, né en 1954, peut partir à la retraite à compter de 61 ans et 7 mois. A compter de cet âge, il doit réunir 165 trimestres pour partir à la retraite à taux plein. S’il choisit de prendre sa retraite alors qu’il n’a pas 165 trimestres, le taux, donc le montant de sa retraite est réduit. Il peut aussi attendre d’avoir 66 ans et 7 mois pour bénéficier du taux plein automatiquement.
  • Sylvie est née en 1955. Elle doit réunir 166 trimestres si elle souhaite prendre sa retraite sans réduction de son montant. Sylvie réunit 120 trimestres. Pour bénéficier d'une retraite à taux plein, Sylvie peut demander sa retraite à ses 67 ans. A cet âge, elle aura le taux plein quel que soit son nombre de trimestres.
En savoir plus :

Les trimestres pris en compte dans la durée d’assurance sont ceux acquis dans le cadre d’une activité professionnelle, d’une période de chômage, d’une activité à l’étranger, etc.

Il est important de faire le point sur les trimestres que vous avez acquis. Cela vous permet de déterminer la date à laquelle vous aurez la durée d’assurance nécessaire.

Dès votre première activité, nous vous avons ouvert un compte individuel de carrière sous votre numéro de sécurité sociale. Mis à jour régulièrement, il retrace tous vos trimestres. Pour faire le point sur les droits que vous avez acquis, il vous suffit de consulter votre relevé de carrière sur notre site www.lassuranceretraite.fr.

En savoir plus :

Oui, vous pouvez partir mais votre retraite ne sera pas calculée à taux plein. Le taux de votre retraite sera réduit proportionnellement au nombre de trimestres qu’il vous manque. Attention ! Cette réduction (ou « décote ») est définitive.

Si vous ne souhaitez pas partir à la retraite à taux réduit, vous pouvez :

  • continuer votre activité jusqu’à obtenir le nombre de trimestres nécessaire pour votre année de naissance.
    Exemple : Pierre est né le 19/01/1955. Il peut partir à la retraite à compter du 01/02/2017. A cette date, Pierre doit justifier de 166 trimestres pour obtenir le taux plein, mais il ne réunira que 162 trimestres. S’il ne veut pas que sa retraite soit réduite, il doit reporter son départ à la retraite de quelques mois pour obtenir les 3 trimestres manquants.
  • continuer votre activité jusqu’à atteindre l’âge du « taux plein automatique ». A compter de cet âge, votre retraite est calculée au taux plein quel que soit votre nombre de trimestres.
    Exemple : Sylvie est née le 24/03/1955. Elle peut partir à la retraite à partir de 62 ans, soit à compter du 01/04/2017. A cette date, Sylvie doit justifier de 166 trimestres pour partir à la retraite à taux plein, mais elle ne réunira que 141 trimestres. Il lui manquera donc 25 trimestres. Pour obtenir le taux plein, elle devra attendre ses 67 ans, âge auquel elle bénéficiera du taux plein automatique quel que soit son nombre de trimestres.
  • racheter des trimestres.

    En savoir plus :

Pour connaître les conditions d’obtention de votre retraite complémentaire, consultez le site de l’Agirc-Arrco.

Tout comme votre retraite de base, votre retraite complémentaire ne vous est pas attribuée automatiquement. Vous devez en faire la demande.

Certaines situations particulières peuvent vous permettre de prendre votre retraite avant l’âge légal :
  • vous avez commencé à travailler avant 20 ans ;
  • vous êtes atteint d’une incapacité permanente ;
  • vous comptabilisez des points sur votre compte personnel pénibilité.
En savoir plus :

Oui, vous pouvez prolonger votre activité après votre âge légal afin d’augmenter le montant de votre future retraite.
Dès lors que vous remplissez les conditions pour partir à la retraite à taux plein (âge légal et durée d’assurance), chaque trimestre civil complet travaillé en plus majore le montant de votre retraite. Dans ce cas, nous parlons de « surcote ».

Exemple :
Pierre, né en 1954, peut prendre sa retraite à taux plein dès son âge légal. A cette date, le montant de sa retraite est estimé à 1000 euros par mois. Pierre souhaite travailler un an et demi de plus, soit 6 trimestres d’activité supplémentaires. Grâce à ses 6 trimestres de surcote, le montant de sa retraite sera majoré de 7,5 %, soit un montant de 1075 euros par mois au lieu de 1000 euros.
En savoir plus :

Dans la plupart des cas, votre employeur ne peut pas vous imposer de partir à la retraite avant 70 ans. Toutefois, des exceptions existent. Pour en savoir plus, rapprochez-vous de votre service ressources humaines ou de votre employeur.

Pour fixer la date de votre départ, vous devez vérifier que votre relevé de carrière récapitule l’ensemble de votre carrière et utiliser notre calculette d’âge (voir questions précédentes).
Attention ! Le point de départ de votre retraite :

  • est toujours fixé le premier jour du mois ;
  • ne peut être antérieur à la date de votre demande de retraite.
Prendre sa retraite n’est pas automatique, vous devez la demander en remplissant un formulaire de demande de retraite.

En savoir plus :

Haut de page